Neuvième assemblée mondiale des imazighen : Nadia Matoub, invitée d’honneur

TAMAZGHA (Tamurt) – Nadia, veuve de Matoub Lounès, symbole de toute Tamazgha, sera l’invitée d’honneur de la neuvième assemblée mondiale des Imazighen qui se tiendra du 16 au 18 février prochain dans la ville marocaine Marrakech. Il est évident qu’en choisissant d’inviter Nadia Matoub, les organisateurs entendent ainsi rendre un vibrant hommage à celui qui a payé de sa vie son engagement pour la langue et culture berbères.

Cette assemblée sera placée sous le slogan : « femme amazighe, porteuse de valeurs et protectrice de la civilisation amazighe ». Cette rencontre sera organisée sera organisée par l’ONG, Assemblée mondiale amazighe (AMA), le journal Le monde amazigh, l’association Toubkal avec la collaboration avec la Fondation Allemande Friedrich Naumann pour La liberté. Les organisateurs précis que la cérémonie d’ouverture est programmée samedi 17 février à 10 heures dans la salle des conférences de la chambre de commerce de la région de Marrakech-Safi.

Concernant les objectifs de la structure dénommée l’Organisation mondiale amazighe, ses initiateurs, parmi lesquels le grand militant de la cause Amazighe, Rachid Raha, soulignent : « La vision de l’Assemblée mondiale amazighe fait partie de la trajectoire qui vise à protéger, développer, consolider et promouvoir la liberté de l’individu et de la société amazighe contre toute dérive hégémonique, extrémiste et nihiliste. En outre, il concentre sa lutte dans la direction de la construction d’une société qui articule son mode de vie autour de l’idée de la liberté : ce qui libère l’individu des restrictions de l’immobilisme ; que, dans le contexte de l’interaction entre le L’individu et la société, permet aux effets de la société de s’épanouir à l’individu et à l’intelligence de l’individu pour promouvoir la société ».

Il est également précisé que les promoteurs, animés par l’esprit de liberté qui a transmis la dialectique de l’histoire de ses ancêtres, cherchent à transformer la substance, la signification et la portée de cette liberté « pour qu’elle soit compatible avec les exigences de la société du progrès, de la modernité. Et de la démocratie ». L’action de l’Assemblée mondiale amazighe a pour objectif de donner un caractère concret à l’aspiration des amazighs qui cherchent à aborder l’évolution de leur société, de manière résolue et définitive, dans le domaine de la civilisation de la modernité : «  Il s’engage donc à agir dans la direction de la mobilisation de toutes les forces, la canalisation de toutes les énergies et la libération des facultés individuelles et collectives afin de contribuer à l’animation de la dynamique d’aspiration à ce changement ».

Tahar Khellaf

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked *.